L'influence des films dans la mode

novembre 07, 2020

influence-films-mode

Dans cet article, nous allons vous parler de l'importance des films cinématographiques et comment les films influencent la mode dans le monde.

La capacité des films à influencer la mode contemporaine, qu'il s'agisse de haute couture ou de style de rue, est incroyable ! La mode représentée dans les films est figurée par les personnages (acteurs). Les spectateurs qui veulent incarner ces personnages s'inspirent du style et commencent à porter les mêmes vêtements et accessoires.

À la fin de cet article, vous aurez découvert :

  • L'influence d'Hollywood sur la mode
  • L'influence des acteurs dans la mode
  • L'importance des vêtements dans les films
  • Les 18 films les plus populaires dans la mode féminine

Sans plus tarder, découvrez pourquoi les films sont aussi importants dans notre société !

film-mode

L'influence d'Hollywood sur la mode

Au début des années 1910, la conception des costumes dans les films n'était guère populaire. Avec l'écran muet, les actrices fournissaient des costumes de leur garde-robe personnelle. Cependant, pendant l'âge d'or (1930-1959), Hollywood a pris conscience de combien d'argent pouvait être généré par la promotion de nouvelles créations de mode. De ce fait, l'industrie du cinéma hollywoodien se met au travail pour construire une image de splendeur, de luxe et de consommation sans fin. Hollywood était, et est toujours, une force sociale puissante qui détermine ce qui est considéré par le reste du monde pour être beau et glamour.

Les silhouettes et les coupes classiques des années 30 et 40 sont encore visibles dans de nombreux modèles de mode aujourd'hui. Même en noir et blanc, les vieux films hollywoodiens mettaient en valeur les textures luxuriantes des vêtements, les coupes détaillées et les silhouettes simples, caractéristiques de la mode des années 30 et 40.

bijoux-actrice

Présentation d'une exposition qui s'appuie sur la mode américaines des années 30 et 40

Le Chicago History Museum, 1601 N. Clark St., présente des vêtements glamour de Paris, Hollywood, New York et Chicago dans sa dernière exposition : Silver Screen to Mainstream - la mode américaine dans les années 30 et 40.

Avec 30 pièces de la collection permanente d'un musée, l'exposition se concentre sur la façon dont Hollywood a dominé en tant que centre de la mode et des tendances pendant la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale, a déclaré Virginia Heaven : conservatrice invitée et professeur associée au département de la mode.

Il y a des pièces sensationnelles, a déclaré Mme Heaven. L'inspiration vient des films. 🎥

mannequin-fashion-modele

Selon Heaven, des créateurs célèbres tels que Chanel, Madeleine Vionnet, Valentina, Paul du Pont, Howard Greer et Adrian, sont présentés dans une de leur exposition.

Même pendant les jours les plus sombres de l'économie des années 30, environ 80 à 85 millions de personnes allaient au cinéma chaque semaine, selon Heaven. Pour les membres des classes supérieures et inférieures, le cinéma était un havre de paix, et le fait que la mode du grand écran ait été exposée à un si grand nombre de personnes a eu pour conséquence son influence sur la mode américaine. En plus des vêtements vintage exposés, Heaven a expliqué que l'histoire du passage de la capitale de la mode de Paris à Hollywood est tissée tout au long de l'exposition.

Avoir une salle pleine de jolies choses n'est pas si intéressant que ça, à moins qu'il y ait une histoire qui va avec, a déclaré Heaven. Il est essentiel que vous sachiez ce que vous essayez de transmettre lorsque vous commencez ce processus.   

L'influence des actrices dans la mode

La mode dans la production cinématographique

bijoux-fantaisie-annee-50

Comprendre la mode et la façon dont elle peut encadrer un personnage est une composante essentielle de la production cinématographique. Les célébrités sont les personnes les plus recherchées par les gens pour leur inspiration. Elles sont les mentors des personnes ordinaires en ce qui concerne leurs opinions, leur personnalité et la mode. Peu de gens savent que les dernières tendances que les célébrités portent ou soutiennent à porter sont basées sur les décisions de plusieurs personnes. Qu'ils soient sur le tapis rouge pour une remise de prix très convoitée ou à des fins promotionnelles ou même dans les films, les stylistes, les designers et les managers ont un rôle énorme à jouer dans le choix de la garde-robe de la célébrité.

Les acteurs et actrices célèbres sont les héros de l'industrie du divertissement et de la mode. Les choix vestimentaires les plus importants que portent les célébrités sont ceux qui ne passent pas inaperçus. Ce sont ces vêtements qui ont le plus d'impact.

En outre, depuis de nombreuses années, les Oscars sont devenus un grand spectacle de mode pour le monde entier, où les créateurs qui cherchent la plus grande exposition choisissent les acteurs et les actrices qui représentent le mieux les valeurs de leurs marques. Le monde de la mode a été un argument convaincant pour le cinéma.

actrice-vetement-oscar

Depuis l'aube du XXe siècle, le cinéma est le divertissement le plus durable pour les masses et le canal de distribution le plus efficace pour les nouvelles tendances de la mode. La mode et le cinéma sont deux disciplines artistiques qui flirtent l'une avec l'autre dans une relation symbiotique où les stars du cinéma diffusent les nouvelles tendances, et leurs styles influencent les fans. Marlene Dietrich est un exemple clair de cette situation difficile. La grande diva du cinéma des années 1930 a fait ses débuts avec L'Ange bleu, le premier film sonore européen, réalisé par Josef von Sternberg. Dans ce film, elle montre une silhouette mince qui ne correspond pas aux modèles de l'époque. En même temps, la garde-robe de Dietrich à l'écran est le précurseur du style androgyne révolutionnaire, qui continue à influencer la façon dont les femmes s'habillent aujourd'hui.

À la croisée du cinéma et de la mode, il est également très fréquent de voir des acteurs et actrices célèbres poser pour des magazines de mode et être mannequins pour de grands créateurs. De même, plusieurs top-modèles ont fait le saut au grand écran. 

Audrey Hepburn 

audrey-hepburn-petite-robe-noire

Lorsque l'on parle de personnages de cinéma dont la personnalité et le style ont captivé l'imagination du public, on ne peut pas ignorer Holly Golightly, jouée par Audrey Hepburn dans la comédie romantique Breakfast at Tiffany's de Blake Edwards en 1961.

Jusqu'au jour de son décès, Audrey Hepburn était considérée comme l'une des femmes les plus élégantes qui aient jamais vécu. Ses lunettes de soleil noires de Breakfast at Tiffany's ont fait fureur parmi les jeunes femmes de l'époque. Le film a également servi de débouché à Hubert Givenchy pour réintroduire la petite robe noire de Coco Chanel des années 1920. Si vous demandez à n'importe quelle femme d'aujourd'hui de mentionner sa pièce indispensable, la plupart vous diront qu'elles ne peuvent pas vivre sans une petite robe noire. Hepburn a adopté Givenchy comme son couturier personnel, faisant de leur relation l'une des collaborations les plus fructueuses entre créateurs de mode et stars de cinéma.

Une coupe plus moderne signifierait que la femme est à l'aise avec la mode. Un choix vestimentaire révélateur peut amener les gens à croire que la femme est une preneuse de risques. La robe d'Audrey Hepburn dans "Breakfast at Tiffany's" était moderne et révolutionnaire à l'époque et a donné naissance à la tendance des LBD ou petites robes noires en Amérique. À ce jour, chaque magasin de vêtements en ligne ou physique possède une robe noire dans sa collection. 

Elizabeth Taylor

elizabeth-taylor-cleopatra-costume

Toute personne travaillant dans le cinéma est tenue de connaître la mode, car elle fait partie intégrante de l'élément narratif d'une production. La garde-robe d'Elizabeth Taylor dans "Cléopâtre" aide à définir l'histoire et à identifier correctement le personnage qu'elle représente. Les vêtements de chaque production représentent une période spécifique, que ce soit à l'époque médiévale ou dans les années 1980. Les vêtements que portent les acteurs aident à définir l'histoire.

Cléopâtre avec Elizabeth Taylor est une véritable représentation de la parfaite alchimie de la mode, de la classe et d'un jeu d'acteur remarquable. Le film a été populaire non seulement en raison de son histoire, de ses acteurs, de son décor, mais il est également devenu populaire grâce à ses costumes impressionnants. 

D'autres acteurs qui ont eux un impact sur la mode

acteur-homme-americain

Une autre association tout aussi fructueuse est née sur le plateau entre l'actrice Catherine Deneuve et le styliste Yves Saint Laurent, à qui le cinéaste Luis Buñuel a commandé, en 1967, la garde-robe que Deneuve portera dans le chef-d'œuvre cinématographique "Belle de Jour". Avec ce rôle, Deneuve devient l'égérie des créateurs les plus grands de son époque.

En ce qui concerne les acteurs, Cary Grant est, sans aucun doute, l'incarnation de l'élégance classique. Ses performances remarquables ont toujours été complétées par un grand sens du style, ce qui fait de lui le leader le plus adoré de sa génération.

Parallèlement, Humphrey Bogart a popularisé le trench-coat dans le film emblématique "Casablanca", réalisé par Michael Curtiz en 1942. Comme son nom l'indique, le trench-coat était principalement utilisé dans les uniformes militaires. Après Bogart, les hommes de tous âges continuent à inclure cette pièce dans leurs élégantes armoires.

Le style simple et urbain de James Dean dans "Rebel Without a Cause", réalisé par Nicholas Ray en 1955, est l'un des changements les plus influents du XXe siècle dans le domaine de la mode masculine. La combinaison de jeans, de T-shirts basiques et de bottes usées, vêtements qui jusqu'alors n'étaient utilisés que pour le travail, a trouvé une place dans les placards des jeunes hommes du monde entier.

Vêtements et costumes des acteurs dans les films

L'influence des costumes dans les films

film-ancien-culte

Un film peut être regardé par des millions de personnes, ce qui permet de toucher et de transformer notre réalité pendant une courte période. Le spectateur d'un film est donc transporté pendant quelques instants, portant en lui le désire de garder ce moment de fantaisie et le revivre encore et encore.

Avec une influence qui est enregistrée depuis les débuts de l'industrie cinématographique, la conception des costumes parle aux masses d'une manière que la haute couture ne pourra jamais atteindre. Les films sont accessibles et ils emmènent le spectateur dans un monde dicté par des forces créatives fortement persuasives. Les entreprises apprécient l'influence des médias sur les consommateurs depuis des années, et il n'est pas surprenant que les détaillants travaillent avec des costumiers. Parmi les entreprises similaires à Banana Republic qui ont créé des collections avec des costumiers, citons H&M pour The Girl With the Dragon Tattoo (Trish Summerville) et Neiman Marcus, Bloomingdales et Macy's qui ont tous porté une ligne inspirée de Oz The Great and Powerful (Sue Wong, d'après le travail de Gary Jones sur le film).

Lorsque le monde de la mode trouve son inspiration dans la création de costumes, nous avons la possibilité de ramener cette fantaisie à la maison. C'est ce qui se passe depuis des décennies, notamment lorsque les créations d'Edith Head pour Zaza ont influencé une résurgence de la mode du début des années 1900 inspirée par les défilés parisiens (Maeder, 80). Plus contemporainement, une émission de télévision populaire comme Mad Men arbore un style si glamour et nostalgique qu'il convient parfaitement au bon détaillant. Les créatrices de costumes Janie Bryant et Banana Republic se sont associées pour créer une ligne qui traduit le look des années 1960 pour le marché cible du magasin.

film-costume

Jon Hamm dans le rôle de Don Draper et Jessica Paré dans celui de Megan Draper dans la série télévisée Mad Men. La costumière Janie Bryant a travaillé avec la marque de luxe Banana Republic pour créer une ligne d'attache pour la série. Cette relation ne peut pas être considérée comme une coïncidence. Ce partenariat, qu'il soit reconnu ou non, est fortement bénéfique. D'Adrian à Prada, les costumiers et les créateurs de mode se retrouveront toujours étroitement liés, les entreprises en profiteront et les consommateurs pourront posséder un morceau de fantaisie.

L'importance des costumes

audrey-hepburn-my-fair-lady

Tous les styles de vêtements sont le reflet de la personnalité du personnage, de son comportement social et de ses problèmes personnels. Lorsque le personnage évolue, son style progresse également. Parfois, les personnages font de grands bonds dans leur attitude et leurs croyances dans une histoire, ce qui entraîne un changement dans leurs choix de mode. L'un des changements les plus notables a été apporté dans "My Fair Lady" par le personnage d'Audrey Hepburn. Un autre changement a été apporté par le personnage d'Andy "Devil Wears Prada", joué par Anne Hathaway. Ces deux changements ont été drastiques et ont complètement changé la vie et les perspectives de la personne qui a vécu une évolution.

Un dessinateur de personnages sait mieux que quiconque comment fabriquer les vêtements qui conviennent parfaitement à la personnalité nouvellement transformée. C'est un fait concret que la mode dans l'industrie du cinéma ne peut être méprisée.

Il faut beaucoup de travail et d'efforts pour qu'un acteur ait l'air approprié au rôle et les costumes jouent un rôle essentiel dans cette transformation. Pour entrer dans le monde du cinéma, vous devez connaître la mode pour représenter véritablement une époque, une personnalité, une mentalité, une religion et un milieu.

costume-de-film

Si les robes ou les costumes ne sont pas portés pour la bonne époque, les acteurs ont l'air incomplets et ne complètent pas le thème du film. Par conséquent, pour fusionner complètement le scénario et dépeindre une autre période, les vêtements sont conçus pour être plus étroitement liés au moment où l'histoire se déroule. Pour concevoir les costumes de tous les personnages, le personnel de production du film devrait faire des recherches appropriées sur la mode puis, en fonction du lieu, du statut social des personnages et des couleurs qui présentent différentes significations.

Les personnages représentent donc leur personnalité à travers les styles de vêtements qu'ils portent. Un réalisateur et un directeur artistique le savent. C'est pourquoi ils doivent refléter la personnalité du personnage à la bonne époque à travers différentes formes de style.

L'importance des couleur des vêtements

vetement-de-film-et-serie

Les couleurs ont une signification et un sens qui leur sont propres. Le vert représente l'envie, le rouge la luxure, le noir le chic ou le moderne, et le blanc la pureté. Ces combinaisons de couleurs sont intégrées dans les vêtements que portent les personnages. La robe rouge de Julia Robert dans "Pretty Woman" est un signal clair de son amour naissant pour le personnage de Richard Gere. La couleur des costumes d'un film à suspense varierait énormément par rapport à celle d'un film de comédie romantique.

Toutes ces mesures sont prises pour suivre une humeur spécifique du film. Il est du devoir de l'auteur et du costumier de faire respecter la palette des costumes en travaillant aux côtés des acteurs et des réalisateurs.

Les créateurs des costumes

mode-femme-image

Dès le début, les films ont également attiré de nombreux créateurs de haute couture parmi les plus brillants du siècle dernier. Lorsque Hollywood est devenu la naissance du cinéma, Madeleine Vionnet, Madame Grès et Mariano Fortuny n'ont pas hésité à quitter l'Europe pour travailler dans les grands studios de cinéma de Los Angeles. Le couturier espagnol Balenciaga a également été attiré par le cinéma et a même conçu les costumes de plus de vingt films mettant en scène les stars les plus renommées. Mais seul le grand Christian Dior a remporté l'Oscar du meilleur costume en 1953 pour son travail sur le film Termini Station, du réalisateur italien Vittorio de Sica. 

À la lumière de Prada, Tiffany & Co. et Brooks Brothers, qui produisent tous des lignes inspirées de Great Gatsby et du drame très médiatisé entre les créateurs de mode et de costumes, nous devrions considérer l'influence que le costume a sur la mode. L'alliance entre les créateurs de costumes et de mode a été à la fois bénéfique et controversée. La mode a une histoire bien plus longue que la création de costumes pour le cinéma, mais depuis les débuts du cinéma, les deux secteurs ont entretenu une relation intime.

À l'avènement du cinéma, la mode a été placée au centre des défilés filmés. Ces courts-métrages de mode ont lentement évolué à partir des défilés de mode en introduisant une histoire autour des vêtements (Bruzzi, 4). Les premiers costumes ont été influencés par la mode actuelle des défilés, comme les robes coupées en biais de Vionnet qui étreignent le corps des actrices sur le grand écran. À partir des années 1930, la conception des costumes et la mode actuelle ont lentement commencé à s'éloigner l'une de l'autre. Cela a changé lorsque la MGM a fait appel à Gilbert Adrian et Howard Greer pour un film de Cecil B. DeMille. L'introduction de ces deux hommes dans cette industrie a marqué un tournant dans l'histoire de la création de costumes.  

joan-crawford-letty-lynton-costume

La robe d'organdi blanche conçue par Adrian et portée par Joan Crawford dans Letty Lynton (1932). Cette robe a provoqué une ruée de copies par les détaillants de mode au début des années 1930. Adrian a travaillé comme chef du département des costumes de la MGM de 1928 à 1942. Pendant cette période, il a transformé Greta Garbo en une icône de la mode. Joan Crawford aussi. La robe d'orgue à volants d'Adrian pour Letty Lynton, une robe douce et glamour, a capté la fantaisie dans les volants et a été largement copiée par les détaillants.

Crawford et Adrian ont balayé la mode avec des costumes à larges épaules et une belle simplicité. Les créations d'Adrian enthousiasmaient les cinéphiles. L'attrait de Garbo ou de Crawford portant un design un peu outrageant mais intensément excitant à l'écran, leur parlait. Il était et il est toujours nécessaire de retrouver ce glamour alors que les détaillants se bousculent pour faire monter leurs propres versions similaires sur les étagères (LaVine, 166). Adrian est passé à la création de mode et est aujourd'hui célébré dans les deux mondes.

coco-chanel-mode

Les créateurs de mode ont également reçu des commandes de studios, de grands noms comme Coco Chanel, Elsa Schiaparelli et Hubert de Givenchy. À une époque plus moderne, des créateurs tels que Giorgio Armani, Ralph Lauren, Jean-Paul Gaultier et Vivienne Westwood ont travaillé comme costumiers (Bruzzi , 8). Il est arrivé que le processus d'élaboration des costumes ne corresponde pas à ces créateurs et que certains ne durent pas au-delà de quelques projets.

Chanel a eu des difficultés à travailler avec Gloria Swanson et a refusé de compromettre sa vision au profit de l'histoire du film (Bruzzi , 3). Même avec de telles querelles, il y a eu quelques exceptions merveilleuses : Givenchy et Audrey Hepburn, par exemple, ont réussi à s'entendre sur Sabrina. Edith Head et Givenchy ont tous deux travaillé sur ce film, mais Givenchy a conçu la garde-robe parisienne de Sabrina, toute en fantaisie et en beauté, ce qui a suscité l'animosité de Head. Les disputes sur qui a conçu quoi ont duré beaucoup trop longtemps (Bruzzi , 6). Les créateurs de mode ont également pu profiter des deux professions, bien que peu de stylistes restent en costume. Les descriptions de poste diffèrent, mais les deux peuvent créer un rêve portable. C'est ce rêve qui parle au cœur du spectateur ou de l'amateur de mode.  

18 films populaires dans le domaine de la mode féminine 🎬

L'interaction entre la mode et le cinéma est une dynamique célébrée depuis longtemps, et les collections d'automne en particulier ont tendance à faire référence à certaines des stratégies les plus emblématiques du cinéma en matière de costumes. Comme le sait tout passionné de mode, certaines collections des créateurs apparaissent dans des films comme source d'inspiration.

Regardons à présent 18 films qui ont eux un grand impact dans le domaine de la mode féminine.

costume-actrice-cinema

Paris Texas : 1984

Le film de Wim Wenders est considéré comme l'un des récits les plus convaincants sur le plan visuel. La robe de Nastassja Kinski en angora rouge sans dos devient presque son propre personnage dans "Paris, Texas".

Et Dieu créa la femme : 1956 

C'est le film qui a fait de Brigitte Bardot une star et l'a catapultée au rang d'icône de la mode. Les costumes de Brigitte Bardot, réalisés par Pierre Balmain, sont chargés de symbolisme érotique. Beaucoup de boutons attachés/détachés et de tissus trempés.

The Royal Tenenbaums : 2001

Le style contradictoire du personnage résonne aujourd'hui. Ses vêtements sont un mélange de membre discret du country club et d'écolière innocente, ce qui est un choix de costume particulièrement intéressant puisqu'elle est incroyablement mature et rebelle depuis sa jeunesse. C'est le film qui a donné Gwyneth Paltrow comme icône de la mode. Le vison Fendi et les robes de tennis Lacoste appartenaient à Margot Tenenbaum, mais Paltrow elle-même est devenue synonyme de "boutique vintage". Ce concept n'existait pas vraiment avant "The Royal Tenenbaums", mais il est maintenant habituel pour toute fashionista qui en a les moyens d'avoir du vintage haut de gamme dans sa garde-robe.

Le manteau de fourrure surdimensionné de Margot Tenenbaum, ses mocassins, sa robe de tennis, ses yeux bordés de khôl et son bob émoussé sont extrêmement reconnaissables, surtout lorsqu'ils sont associés à une cigarette.

Funny Face : 1957

"Funny Face" est essentiellement une satire de l'industrie de la mode, ce qui lui donne l'excuse de montrer des vêtements incroyables du début à la fin. Le personnage d'Audrey Hepburn est cet esprit libre et intellectuel au physique incroyable qui résonne avec les femmes qui ne correspondent pas à la silhouette idéale en sablier de Marilyn Monroe et d'autres stars aux courbes de cinéma classique. Elle est connue pour ses personnages qui incarnent cet esprit de rébellion juvénile tout en étant habillés avec les plus beaux vêtements, et la mode qu'elle porte dans ses films est donc étroitement associée à cette idée d'esprit libre. Le choix de Gap d'utiliser sa célèbre scène de danse beatnik du film est fantastique parce qu'elle est jeune et moderne tout en plaisant à ceux qui préfèrent les choses qui sont considérées comme intemporelles et chics.

Breakfast at Tiffany's : 1961

Audrey Hepburn dans son LBD est un rappel constant que dans la garde-robe de toute femme à la mode, la petite robe noire est absolument essentielle. Il y a trois robes noires différentes vues dans le film et qu'une seule a été réalisée par Givenchy, même si celle-ci a été refaite par la costumière Edith Head. Elle a redessiné la jupe (en supprimant la fente racée de Givenchy) et a ajouté le collier de perles, les diamants Tiffany et de longs gants noirs.

Charade : 1963

C'était le plus amusant des "films de mode" d'Audrey Hepburn. Les manteaux de laine rouge et jaune, le chapeau cloche imprimé léopard... comme le film lui-même, les vêtements sont plus grands que nature.

Annie Hall : 1977

L'esthétique iconique de ce film a mis en avant le vêtement masculin comme le vêtement féminin. En portant des kakis affaissés, une cravate ample, une chemise à col blanc, un gilet et un fedora, le look a encouragé une nouvelle androgynie dans la mode féminine.

Blade Runner : 1982

De nombreux films deviennent influents pour les réflexions sur le passé et le présent, mais "Blade Runner" offrait une vision apocalyptique de l'avenir de la mode qui a profondément influencé les créateurs dans les années 1980. Beaucoup de prédictions sur la façon dont nous nous habillerons en 2019 semblent prophétiques. En fait, Raf Simons a basé toute sa collection printemps 2018 sur "Blade Runner", en installant le défilé dans un marché éclairé au néon dans le quartier chinois.

Barbarella : 1968

Bien que le nom de Paco Rabanne soit tellement associé aux costumes, seule une de ses pièces apparaît réellement dans le film : Le justaucorps vert de Jane Fonda, recouvert de carreaux en plastique avec des franges en acétate. Ironiquement, Rabanne a miné le look Barbarella pendant des décennies sur le podium. Quand on pense à Paco Rabanne, on pense à Barbarella.

Belle de jour : 1967

Les costumes de Catherine Deneuve dans "Belle de Jour" sont plutôt des déguisements. L'actrice joue une femme au foyer extérieurement conservatrice qui s'adonne à des désirs sexuels latents en se vendant dans un bordel. Yves Saint Laurent représente un personnage froid, soigné et refoulé. Le film est une lettre d'amour à la beauté de Saint Laurent et pourtant, au-delà de la mode, les vêtements fonctionnent aussi comme un dispositif de narration lisible.

Clueless : 1995

Dans un monde de grunge de lycée de Beverly Hills, la créatrice de costumes Mona May a inventé un tout nouveau look de minis écossais, de chaussettes et de chapeaux qui appartenaient à la journée des dames d'Ascot. La célèbre robe Calvin Klein portée par Alicia Silverstone a même été rééditée en 2010 exactement dans le même style. "Clueless" est l'un des films de mode les plus importants de tous les temps

Grey Gardens : 1975

Quand on pense à "Grey Gardens", il est impossible de ne pas se souvenir du manteau de fourrure, des jupes de fortune et des couvre-chefs ingénieusement drapés de la petite Edie. L'industrie de la mode célèbre souvent des icônes de style audacieux, excentriques et tragiques. Edie Sedgwick et Isabella Blow viennent à l'esprit. Il n'est donc pas étonnant que l'adhésion de Little Edie au glamour face à des circonstances tragiques ait fait d'elle une source d'inspiration pour des créateurs comme Marc Jacobs et John Galliano.

Plus important encore, Little Edie était déconnectée de l'industrie de la mode et de la société de consommation en général à l'époque où le documentaire a été filmé, ce qui fait que son sens intrinsèque du style semble extrêmement pur et authentique. C'est pourquoi les stylistes ont été amenés à canaliser son authenticité, ce qui peut être rare dans le monde de la mode. Le documentaire est bien connu, mais pas encore assez populaire pour être reconnu par tous les jeunes d'aujourd'hui, ce qui donne à "Grey Gardens" un cachet supplémentaire de fraîcheur.

A Single Man : 2009

Les costumes portés par Colin Firth ont tous été conçus par la costumière du film, Arianne Phillips, et non Tom Ford. Il y a un langage dans les vêtements de ce film, comme par exemple une des vestes de Firth qui est un peu trop serrée pour suggérer que son personnage a pris du poids depuis. L'esthétique épurée du début des années 1960 est intemporelle et propre. 

Taxi Drive : 1976

C'est le film de la robe d'emballage. La vingtaine indépendante de Cybill Shepherd est l'incarnation du porteur de la DVF. Elle résume tout ce que la marque représente : la jeunesse, la liberté, le style et le confort. La robe elle-même a été lancée en 1974, juste deux ans avant "Taxi Driver". "Elle était alors révolutionnaire et l'est toujours aujourd'hui.

The fifth element : 1997

Le "Cinquième Élément" jouit d'une énorme crédibilité dans le monde de la mode grâce à son spectaculaire ensemble de costumes conçus par Jean Paul Gaultier. Milla Jovovich, qui joue le rôle de la star du film Leeloo, était déjà reconnaissable grâce à sa carrière de mannequin. Il n'est donc pas étonnant que les costumes du film ressemblent à la mode des défilés de mode contemporains lorsqu'on les voit sur elle. Elle souligne également que le réalisateur Luc Besson comprend l'intérêt de mettre des mannequins de mode dans les films de science-fiction.

Le look de Leeloo est des plus mémorables, de ses cheveux orange vif et de sa tenue blanche de bondage à ses leggings dorés et à son haut à côtes coupées. C'est comme si le punk, les loisirs sportifs et la mode haut de gamme ne faisaient qu'un, ce qui explique probablement pourquoi le film peut encore servir d'inspiration à un large éventail de créateurs et de marques.

Two for the road : 1967

C'est le film de mode le plus important d'Audrey parce qu'elle a laissé son cher Givenchy derrière elle et a porté des marques jeunes comme Mary Quant : V&A.

Dressed to kill : 1980

Angie Dickinson dans ce tailleur jupe crème avec gants et trench-coat coordonnés devient le yin innocent de son yang de meurtrier noir qui porte un trench. De plus, le manteau de plumes de marabout bleu électrique de Nancy Allen devient l'incarnation de la prostituée au cœur d'or, personnifiant le côté miteux de Times Square et la décadence disco de 1980.

Eye of Laura Mars : 1978

La femme américaine active sportswear-chic de Faye Dunaway, ainsi que l'apogée de la mode du Studio 54 sur les mannequins photographiés par le personnage de Dunaway. Nous pouvons largement faire référence aux looks de ce film, car c'est l'un des films de mode les plus influents de la décennie.

Adoptez des accessoires inspirés des joyaux utilisés dans des films cultes

Maintenant que vous vous êtes familiarisé avec l'influence des films dans la mode, vous saurez pourquoi une célébrité jouant un personnage dans un film peu avoir un grand impact sur comment vous vous habillerez. Vous savez aussi comment les nouvelles collections des marques : vêtements, bijoux, ou autres accessoires, arrivent à rendre populaires leurs nouveaux articles. On les plaçant dans un film qui découvrira un boom dans le box office, les téléspectateurs iront voir de plus près les créations des vêtements, bijoux, chapeaux et de tous les accessoires du film et en achèteront s'ils ont adorés le film.

Nous espérons avoir pu vous aider dans l'éclaircissement de ce sujet. Si vous êtes passionnés des bijoux que portent les célébrités, nous avons plusieurs bijoux à vous proposer qui ont été inspirés par des films cultes. Vous découvrirez également des bijoux uniques crées par nos soins mettant en valeur notre passion des bijoux en cœur, des bijoux avec le symbole de l'infini, des bijoux quartz rose, etc. Tous nos bijoux ont minutieusement été fabriqués à la main. Vous pourrez les découvrir directement dans notre boutique en ligne. Trouvez nos sublimes bijoux en un clic :

collier-quartz-rose

Étant donné que vous êtes arrivé jusqu'à la fin de notre article, nous vous proposons en exclusivité un bon de réduction de -20% valable sur l'ensemble de votre commande.

bijoux-film
blog-bijoux-fantaisie

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager notre article et à nous laisser un commentaire, votre avis nous intéresse ! ✍️