Profitez de -20% aujourd'hui avec BFS20 | Livraison Offerte

0

Votre panier est vide

Comment dessiner un cheval étape par étape

juillet 30, 2021

dessin-cheval

Vous vous demandez comment dessiner un cheval faciellement ? 

Nous sommes présents pour vous apporter toute la maîtrise dont vous avez besoin. Avant d’entrer dans le vif du sujet, notons ceci :

Les chevaux sont des animaux élégants et fascinants. Et c'est précisément en raison de cette grande fascination, ainsi que du rôle qu’il jouent dans nos vies que les représentations artistiques en dessin des chevaux abondent.

Dans cet article, nous verrons : 

  • Comment choisir notre cheval à dessiner ;
  • Les étapes à suivre pour le dessiner ;
  • Et quelques conseils pour avoir un magnifique dessin.

Commençons l'article dès maintenant ! 

Tutoriel pour dessiner un cheval plus facilement

cheval-dessin-facile

On estime que depuis l’âge du bronze, l’homme a domestiqué les chevaux : depuis lors, ces animaux sont souvent malgré eux à nos côtés. Que ce soit les chevaux de selle, chevaux d’attelage, chevaux de trait, nous avons toujours donné un rôle précis à ces animaux. Dans ce guide, vous apprendrez à réaliser un portrait de cheval à partir de zéro.  

Dans ce tutoriel, on vous apprendra à dessiner un cheval réaliste, étape par étape, sans aucune référence. Vous apprendrez comment construire son corps à partir de figures simples, et comment ajouter tous les détails. Et surtout, je vous enseignerai comment obtenir les bonnes proportions pour le corps du cheval. 

Tout ce dont vous avez besoin est une volonté d'apprendre, un peu de patience, quelques crayons de graphite de différentes duretés. Un carnet de croquis, du papier à dessin, une gomme blanche, une gomme à pain et un taille-crayon. 

Commençons !

  • Le museau

Faites squelette de la bouche de votre futur cheval. Pour cela, tracez un trait droit qui finit par une courbe pour dessiner le museau.

museau-cheval
  • Les nez et les yeux

Faites les yeux et lesnaseaux  du cheval.

nez-yeux-cheval

  • La tête

Au dessus des yeux, réalisez tête de l’animal et les oreilles.

tête-cheval
  • Le cou

Ajoutez le cou. Pour le réaliser, tracez deux traits courbés de la tête à l'arrière.

cou-cheval
  • La première patte avant

Dessinez la prémière patte avec les différentes articulations. Terminez-la avec un rond oval en bas afin de former le sabot.

patte-cheval

  • La seconde patte avant

Donnez vie à la seconde patte tout en suivant les mêmes instructions. Elle doit être à proximité de la première patte en avant.

patte-avant-cheval

  • Le corps

Pensez maintenant au corps. Poursuivez les deux traits préablement formés pour le cou, Allongez-les jusqu’à l’arrière de l’animal.

cheval-corps
  • La première patte arrière 

Construisez la première patte arrière. Faites une patte assez similaire à la première.

 

patte-arriere-cheval

 

  • La seconde patte arrière 

Suivez le même procédé pour la seconde patte arrière.

seconde-patte-arriere-cheval

  • Les crins 

Tracez des traits ondulés pour représenter les crins de l’extrémité inferieure des mebres de l’animal et ceux de la queue.

crins-cheval

  • Les muscles

Ajoutez des contours à votre dessin. Mettez-y les muscles au pied, sur le coprs pour le rendre encore plus réaliste.

muscle-cheval

  • Le cheval parfait

Vous avez là maintenant votre cheval parfiat. N’hésitez pas à gommer toutes petites imperfections dans les contours du dessin.

cheval-parfait

 

  • Cheval en couleur 

Pour enjoliver votre dessin, vous pouvez le collorier avec une couleur de votre choix. Ne manquez pas d’admirer votre travail.

cheval-en-couleur

    Observer la tête de l'animal

    La colonne vertébrale doit être rigide puisque nous sommes face à un herbivore « ruminant ». Il a donc une colonne assez rigide pour soutenir sa panse et son système digestif. On va aussi parler de la tête de la bête qu’on peut comme toujours, décomposer en formes plus simples.

    On part sur une forme de trapèze / triangulaire, pour le plus gros de la tête. Auquel on ajoute une forme plus ou moins ronde pour la joue et même chose pour le museau. L’œil se place au premier quart de la tête et sur la ligne du tiers en hauteur.

     

    dessin-tete-de-cheval

     

    Faire le croquis du cheval

    J’utilise surtout des formes géométriques et des rapports de proportions les plus simples possible pour vous guider. Parce que nous trouvons ça beaucoup plus facile à comprendre et intégrer. Donc nous baser sur une photo pour dessiner notre cheval.

    Nous allons juste y aller en freestyle sur la queue flottant au vent parce qu'on a pas envie de reproduire le modèle. Nous pensons que ça ferait un peu bizarre en dessin d’ailleurs (ça arrive parfois que même en copiant exactement la réalité, ça ne fonctionne pas, parce que c’est du dessin). 

    Le croquis de la tête

    cheval-dessin-anime

    On va commencer par la tête que je vais décomposer en plusieurs étapes. On commence par le trapèze donc. Sa base doit être à peu près deux fois plus large que l’extrémité vers le museau et deux fois et demi plus long. 

    On trace ensuite le cercle du museau et celui de la joue. On trace ensuite le cou, aussi long que la tête, un poil plus large à sa base et un peu plus étroit à la base du crâne.

    Le dessin du corps de l'animal

    cheval-dessin-realiste

    Traçons un rectangle haut d’à peu près une fois la longueur du cou. Puis la tête de notre cheval et long de deux fois la tête et le cou. Ce rectangle va nous servir à contenir tout le corps de notre cheval. 

    Plaçons la ligne du sol. Pour la trouver c’est simple : vous devez pouvoir caler un deuxième rectangle sous celui du corps du cheval. Le bord du bas est notre sol. Si vous êtes aussi tenté de dessiner une licorne, voici un bel article au sujet de cette belle créature légendaire.

    Le dessin de la tête

    cheval-dessin-couleur

    Notre modèle est de profil, cela nous simplifie grandement les choses. Donc, nous avons tracé déjà une bonne partie de la structure de base. Comme je l’ai dit plus haut, les yeux sont placés au premier quart de la tête. À peu près et à un tiers dans le sens de la hauteur. Comme pour tous les herbivores, les yeux des chevaux sont placés sur les côtés de la tête. Afin de pouvoir surveiller leur environnement et détaler si un prédateur se pointe. 

    De face c’est beaucoup plus clair. On voit clairement que les yeux sont situés sur les côtés. On peut décomposer la forme de la tête. Un grand rectangle pour le museau, un trapèze pour le front et le haut des yeux, un triangle pour les « pommettes » et un rectangle pour les joues. Sans oublier les deux losanges pour les oreilles bien sûr. Mais revenons sur notre vue de profil, pas tout à fait de profil non plus. Je vais placer les oreilles en forme de losange. Au niveau de leur longueur, ce doit être la même qu’entre l’œil et la base de l’oreille.

    Attention donc à correctement les placer. Je rajoute les joues, plus carrées que notre cercle original, faites très attention à son placement et son inclinaison. J’affine aussi la forme du museau, inclinée vers le bas. Les naseaux qui font ¼ de la hauteur du museau. Je considère pour la base qu’ils sont ronds. On les détaillera plus tard. On peut caler un peu moins d’un autre naseau entre le naseau et la ligne de la bouche. On en profite pour lui donner une jolie courbe en passant. 

    Le croquis du coprs du cheval

    dessin-cheval-noir-blanc

    Passons au cou. Ici, on veut faire ressortir la musculature. On a la gorge à l’avant, le même muscle que nous avons dans le cou. Qui part de l’oreille et se fixe à la base du cou au milieu. Et le muscle qui commence le dos qui part de la nuque et se poursuit jusqu’au garrot (le dessus de l’épaule du cheval). 

    Dessiner le corps de l'animal

    corps-dessin-cheval

    À partir de là, on divise la face avant de notre parallélépipède en trois parties à peu près égales. L’une correspondra au poitrail et l’épaule, celle du milieu à l’abdomen et la dernière à l’arrière train. En réalité dans le cas du cheval l’abdomen est légèrement plus large. On va donc augmenter légèrement la portion du milieu. On va tracer un genre de forme en losange. On divise ça en deux puis on trace le début de l’abdomen.

    Pour les pattes antérieures, on commence avec un genre de cône évasé. Une boule pour le genou puis un rectangle. Unautre boule, une droite pour l’avant du sabot. On en profite aussi pour bomber légèrement au-dessus de l’épaule. Et on dessine la ligne du dos plus creuse et rebondie au niveau de la croupe. L’abdomen est assez simple, c’est un gros ovale. Attention, il ne remonte pas jusqu’au dos, il y a la colonne vertébrale au-dessus. 

    L’arrière-train maintenant  ! Tracez une forme relativement ronde pour la croupe. Principe similaire aux pattes avant, on trace un cône pour le début de la patte arrière jusqu’au genou. Seule différence, pas de boule pour l’articulation, on va simplement tracer un second trait pour élargir l’extrémité du cône. Puis on met l’autre patte derrière. On ajoute un cylindre se terminant cette fois par une boule et on observe le même processus pour les sabots. 

    Dessiner la queue, la crinière et le corps du mammifère 

    cheval-dessin-queue

    Pour finir la queue ! Elle est placée au premier tiers de la croupe et pour la longueur, c’est comme vous préférez. On n’oublie pas la crinière bien sûr ! Dès qu’on met un peu les muscles, ça devient beaucoup plus classe. Et nous avons notre dessin de cheval achevé. Vous pensiez que c’était fini ? Oh que non. Nous devons encore remettre tout ça au propre et ajouter les détails. On a fait le plus gros, soyez rassuré.

    Faire le croquis de la tête 

    tete-de-cheval-dessin

    On vous montre étape par étape comment on procède pour la tête. La majorité de nos traits sont tracés, on redéfinit la silhouette de notre cheval. Pour ça la référence photo est votre meilleure amie. Gardez en tête ceci : les yeux sont le point le plus large du crâne, le bout du nez s’incline vers le bas en général. Les lèvres sont épaisses. 

    Les yeux ont une jolie forme et sont plus petits que les naseaux. Les naseaux justement ont une forme très particulière, mais assez simple à faire au final. On n’oublie pas les oreilles bien sûr et la frange de la crinière. 

    Appliquer de la couleur au dessin

    dessin-cheval-image

    Pour le coup, nous n'avons pas envie de suivre les couleurs notre modèle mais de faire une robe de cheval (gris avec la crinière noire en gros). On va donc se servir de notre référence de base pour placer les lumières et de notre référence couleur pour utiliser les bonnes couleurs. 

    Encore difficile de vous expliquer vraiment pas à pas toute la colo, observez bien votre modèle et comprenez son volume. On commence comme toujours avec notre couleur de base. Un gris un peu jauni sur l’ensemble du corps excepté le poitrail qui tire plus vers un bleuté. 

    On pose aussi la couleur sombre des pattes, du bout du nez et de la crinière du coup qui est de la même couleur. Il ne s’agit pas d’un noir pur mais d’un gris bleuté pour les pattes avant et jauni pour les pattes arrière. On rajoutera l’effet tacheté plus tard afin que ceux qui sont en traditionnel puissent suivre également. 

    Placer la lumière sur le croquis 

    dessin-cheval-profil

    Notre lumière vient de la gauche et semble relativement basse (on doit être le matin ou le soir sans doute). On va donc placer nos lumières. Pour le corps, on va prendre un blanc légèrement jaune. J’en profite aussi pour varier les teintes à certains endroits avec des rosés ou des bleutés. Toujours en restant cohérent. Pour le poitrail et la tête, une teinte plutôt rosée. Pour le bas des pattes un gris plus clair, comme toujours jauni pour les pattes arrière et bleuté pour les pattes avant. Même principe pour la crinière. Si vous savez faire des cheveux, ça se passe à peu près de la même manière. Nous avons donc posé notre couleur de base.

    On va donc poser nos lumières maintenant. Les couleurs sont très similaires à celles utilisées pour les pattes, on vous laisse donc les réutiliser. Par contre, le traitement de la crinière est différent. Sur notre modèle, la crinière en soi est cachée par le cou, donc elle sera assez simple à traiter, mais sa queue en revanche va être un bon exercice de style. Posons donc nos lumières. La source lumineuse n’a pas changé, n’oubliez jamais d’où provient votre lumière. Pour les cheveux, les crins, la fourrure en général, il faut toujours suivre le sens d’implantation des poils. C’est-à-dire que vos coups de pinceau doivent toujours suivre le sens des poils.

    Ne barbouillez pas quelque chose à l’horizontale ou en petits cercles. Ca ne fonctionnera pas. Donc on part de la racine et on suit la crinière et la queue. Cette règle s’applique pour tout : aussi bien les ombres que les lumières. C’est ultra important. Ce qui fait qu’on va se retrouver avec des « mèches ». Ça tombe bien c’est ce qu’on veut. Poucommencer, ne partez pas avec un pinceau tout fin pour faire chaque poil indépendamment des autres. Là encore c’est assez classique : on part du général pour aller vers le particulier. En gros, on commence par les gros volumes et on affine petit à petit jusqu’au détail. 

    Appliquer les ombrages au cheval

    dessin-ombrage-cheval

    Même principe pour les ombres. Le premier niveau de gris sera un gris, toujours jauni ou bleuté / violacé en fonction des zones. Et d’un gris plus soutenu pour les pattes. C’est le moment de faire ressortir la musculature et l’ossature de notre cheval. En général, ce sont des animaux puissants et ça se voit. Comme toujours, prenez le temps de bien travailler les ombres et les volumes. Attention toutefois à ne pas perdre ou oublier la structure en-dessous. Si vous êtes particulièrement studieux et curieux, vous pouvez carrément aller chercher des références anatomiques de chevaux, pour voir à quoi ressemble leur musculature et donc éviter de modeler une forme que vous ne comprenez pas et qui fera bizarre à la fin. Comme toujours : si vous ne comprenez pas, ça se verra. 

    La teinte d'ombre de la crinière

    Même principe pour la première teinte d’ombre sur la crinière. Non, il ne s’agit pas de noir. Sur la crinière on reste assez simple. Ne restent plus que de petits détails comme les sabots et la tête. Pour les sabots, on va prendre une teinte de base proche de cette des pattes, mais tirant plus sur le brun / ocre. On ajoute les ombres aux sabots. Et vous pouvez maintenant ajouter les petites taches un peu partout. Elles auront la couleur de la teinte un ton plus foncé à chaque fois. C’est-à-dire que dans les zones de lumière elles seront de la couleur de la teinte de base, dans la zone de teinte de base elles seront de la couleur de la première teinte d’ombre.

    Et dans la zone de la teinte d’ombre vous avez deux options : soit vous prenez une nouvelle teinte encore plus foncée. Soit vous prenez la teinte médiane et vous faites des taches plus claires. C’est à votre convenance. Vu qu’on est sur une vue de loin, on ne verra pas des petits détails comme les poils sur le museau. Les veines et les petits plis sous les yeux. Donc inutile de les faire. Alors récapitulons tout ça. On commence par trouver des rapports de proportions simples et des formes géométriques faciles à tracer pour poser la structure de base. On affine en réfléchissant à l’ossature et la musculature du cheval. 

    On détaille finalement en se basant sur des références photos pour les petits détails qui font bien. Pour la couleur, là encore, prenez des références, il y a une énorme variété de robes pour les chevaux. Comme toujours, on identifie la source de lumière et on s’y tient. De préférence, si on a du mal, on prend une référence photo pour ne pas faire de bêtises. On n’hésite pas à apporter des variations dans les teintes pour plus de réalisme. Encore une fois, tout a une certaine logique. En cas de doute, référez-vous à des planches anatomiques afin de bien comprendre les volumes que vous voyez.

    Découvrez notre article unique à l'image d'un cheval !

    Maintenant, vous savez comment dessiner un cheval. Il vous suffit de vous entraîner encore et encore, jusqu’à ce que vous soyez capable de dessiner des portraits de chevaux dans n’importe quelle position.

    Le dessin est une grande passion pour nous. C'est pourquoi nous avons mis en place une bijouterie virtuelle avec plein de bijoux que nous avons nous-même dessiné à la main. Cliquez sur l'image en dessous pour découvrir notre bijou collier cheval :

     

    dessin-de-cheval

     

    blog-logo


    Laisser un commentaire

    N'hésitez pas à partager notre article et nous laisser un commentaire, votre avis nous intéresse.